Le compte est bon à Baons-le-Comte

Publié le par chasseurdeperles

Eluder la question des coquilles ? Mais non, voyons !
 
745 communes en Seine-Maritime ! Et une 746e depuis peu, si l'on en croit Paris-Normandie : le vénérable quotidien normand révèle en effet, en ce 3 juin 2009, l'existence insoupçonnée d'une collectivité locale de création visiblement récente. 
Sans l'ombre d'un doute, l'annonce publiée en page Carnet du jour montre à quel point Paris-Normandie s'intéresse à la géographie du coin et à ce qui compte vraiment pour ses lecteurs :

76 - BAONS-LE-COMPTE

(...) La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 5 juin, (...) en l'église Saint-Romain de Baons-le-Compte, suivi de l'inhumation au cimetière de la paroisse.

Dans Paris-Normandie, c'est un fait avéré, la coquille est presque toujours suivie d'une autre coquille...

Rien d'étonnant à ce que le canard local parte dans de grandes envolées :

Les orateurs ont évoqué la personnalité énergique et charismatique de l'amiral dont il était "the heart and soul" (le coeur et l'âme) des liberty ships, ces cargos construits en masse aux Etats-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

 

Les professionnels de Paris-Normandie ont également évoqué une question qui restait à étudier :

C'est Michel Bénard, secrétaire général adjoint de la SNPA de Rouen, qui a contacté Paris-Normandie pour éluder le cas de Barberie.

 

Si le problème du charabia se pose à nouveau, contactez le grand canard normand, il saura l'éluder...
 

Publié dans charabia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article