Cancres et cancritude

Publié le par chasseurdeperles

Entre cancres, on se comprend toujours...

 
Le cancre, à partir d'un certain niveau, devient invulnérable. Rien ne peut l'empêcher de rejoindre le service des bugs d'une plate-forme de blogs aussi réputée qu'OverBug, ou de travailler à la grandeur du journalisme si tel est son désir. 
Mais pour rester cancre, il faut le vouloir vraiment, et même si Daniel Pennac a fait partie des cancres, c'est maintenant du passé : c'est à lui que les jurés du Renaudot ont décidé d'attribuer leur dernier prix. Paris-Normandie a choisi l'une de ses meilleures plumes pour l'annoncer à ses lecteurs :

Son livre " Chagrin d'école ", dans lequel Daniel Pennac raconte son enfance de cancre, ne figurait même pas sur la liste des livres sélectionnés. Pourtant, c'est lui que les jurés du Renaudot ont décidé de lui attribuer leur prix 2007.

  
Ce n'était que le début de l'article du jour en dernière page de Paris-Normandie le 6 novembre 2007. Un bon début...

 

Publié dans charabia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article