Paris-Normandie maintient le cap...

Publié le par chasseurdeperles

... et le lecteur rit sous cape !
 

Commençons par ce contrepet dont s'orne Paris-Normandie :

Un emplacement prédestiné qui sonne comme celui d'un grand cru du Bordelais.

Il était imprimé dans le canard normand daté du 6 septembre (édition de Rouen). Un grand cru, justement, qui mettait en lumière l'art de tirer des flèches au festival country :
 

Hormis les concerts, de nombreuses animations sont programmées tout le week-end : concours de rodéo, de tir à l'art, de lancer de fer à cheval, spectacles de quarter horses, tipis indiens, initiation à la linedance, la danse country...

En page Télévision, le lecteur avait aussi de quoi rire sous cape :

Le conseiller du ministre serre les dents, le commissaire rit sous cap.

Les choses sont même parfois plus subtiles que prévu, mais la page Psychologie aidait heureusement le lecteur à comprendre ce qui risquerait de le dépasser :

Au royaume de la transgression, on ne pactise pas avec n'importe comment avec n'importe qui.

Paris-Normandie
 ne mégote jamais quand il faut alimenter la réflexion du lecteur...
 

Publié dans perles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article