La disparition à la lettre

Publié le par chasseurdeperles

C'est la disparition de Perec ou Duchamp ?

Il faut s'attendre à tout dans Paris-Normandie : la page consacrée au grand Marcel Duchamp ne fait pas exception en ce 4 septembre. 1968 vit sa disparition, ça fait donc quarante ans, mais le canard normand l'annonce à sa façon :

" Une figure de la pensée "

QUARANTE ANS. 1968, année de la dispartion de Marcel Duchamp.
L'artiste né à Blainville-Crevon n'aura pas de commémoration à Rouen.

 
Mais tout n'est pas perdu. Allons en page Hippisme où trône un titre enflé :

Opa de Tourelle peut rendfre la distance
 
Quand les lettres se perdent on accuse la Poste à tort ou à raison : c'est le canard normand qui les sème à tout vent... pour l'hommage à Duchamp !
 

Publié dans ready-made

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article