Un bon niveau sixième

Publié le par chasseurdeperles

Manque de travail ! Peut mieux faire...

 

Les efforts de Paris-Normandie face aux terribles difficultés de la langue française finiront bien par porter leurs fruits un jour ou l'autre. En attendant, le lecteur du sublime quotidien normand est particulièrement gâté en ce 16 juin 2010 :


Or donc vous saviez, vous, que le virus de la grippe pouvait restait quinze jours sur un billet ?


Le canard local ne pouvait en rester là, et les pages de l'édition rouennaise témoignent des efforts qui s'imposent pour être au niveau :

 

Attention c'est homme est un récidiviste.

 

Cet homme en vaut plusieurs, justement, pour Paris-Normandie :

 

En 2007, Franck-Emmanuel Rannou — FER pour les intimes — avaient croqué les rugbymen du XV de France pour la Coupe du monde.

 

C'est finement vu. Franck-Emmanuel ? Deux prénoms ? Il faut mettre au pluriel, non ?

 

Question pour départager les candidats au concours d'entrée en école de journalisme :

 

Un homme averti en vaut deux. Combien en valent sept ?

 

Publié dans magistral

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article