Paris-Normandie sobre le jour des Morts

Publié le par chasseurdeperles

Pas trop arrosée, la Toussaint ?

 

Il est tombé des cordes dans le Sud-Est. Les escargots en ont profité pour montrer leurs coquilles, pendant que Paris-Normandie bichonnait les siennes entre deux perles.

La plus belle gaffe du canard rouennais paru ce 2 novembre 2010, jour des Morts selon le calendrier, c'est dans l'état civil qu'on la trouvait. Le lecteur en état de lire remarquait ainsi quelques prénoms passés de mode dans la liste des naissances à Rouen :

 

Rachel G*******, (Eure) ; Solange C******, Rouen ; Gabriel F*****, (yvelines) ; Jean-Claude G*****, (Eure) ; Jean-Claude L********, Sainte-Marguerite-sur-Duclair ; Céline B********, Le Grand-Quevilly ; Joël B*****, (Eure) ; Aïcha B*********, Saint-Etienne-du-Rouvray ; Sophie C****, Le Grand-Quevilly ; Laurent D*************, Belmesnil ; Irène B****** , Amfreville-la-Mivoie ; Augustine C****, Grand-Couronne ; Gérard F**********, Grand-Couronne ; Florian G*******, Saussay ; Jean-Claude R********, Etalleville ; René D***, Rouen ; Joséphine Y***, Sotteville-lès-Rouen .

 

Venait ensuite la liste des décès au paragraphe suivant, qui se terminait ainsi :

 

Rachel G*******, (Eure) ; Solange C******, Rouen ; Gabriel F*****, (Yvelines) ; Jean-Claude G*****, (Eure) ; Jean-Claude L********, Sainte-Marguerite-sur-Duclair ; Céline B********, Le Grand-Quevilly ; Joël B*****, (Eure) ; Aïcha B*********, Saint-Etienne-du-Rouvray ; Sophie C****, Le Grand-Quevilly ; Laurent D*************, Belmesnil ; Irène B****** , Amfreville-la-Mivoie ; Augustine C****, Grand-Couronne ; Gérard F**********, Grand-Couronne ; Florian G*******, Saussay ; Jean-Claude R********, Etalleville ; René D***, Rouen ; Joséphine Y***, Sotteville-lès-Rouen .

 

Il semble qu'on passe un peu vite de la maternité au cimetière, quand Paris-Normandie s'applique à faire de son mieux...

Mais il arrive aussi que d'authentiques infos fassent une apparition dans les colonnes du canard local :

 

La Maison pour tous organise un café citoyen sur le thème "le journalisme existe-t-il encore ?" ce soir mardi 2 novembre à 19 h. Il ne saurait y avoir de démocratie sans presse libre... Remplit-elle, et doit-elle remplir, un rôle de contre pouvoir ? Dans ce monde où l'information voyage à la vitesse d'un simple clic, le journaliste a-t-il encore le temps de faire son travail ? Le débat qui sera animé par Stéphane Nappez. Entrée libre.

 

On comprend fort bien que Paris-Normandie n'ait pu trouver, dans un monde où l'information voyage à la vitesse d'un simple clic, le temps de faire paraître l'info un peu à l'avance plutôt que le jour même.

Sans dépasser la vitesse d'un simple clic, passons à la page Télévision du grand quotidien normand :

 

Dumas honore la langue française

L'association des Ecrivains combattants, qui regroupe plus de 600 hommes de lettres, a décerné le Prix Roland-Dorgelès à Mireille Dumas et Nicolas Poincaré. Il récompense des professionnels de l'audiovisuel respectant le mieux la langue française.

 

Annoncer ça dans Paris-Normandie, c'est de la dérision ou du second degré ?

 

 

Publié dans magistral

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article