Paris-Normandie peut gagner au concours

Publié le par chasseurdeperles

Le concours de perles continue !

 

Si le lecteur de Paris-Normandie puise dans son journal favori en ce 19 octobre 2010 à la recherche de coquilles et de perles, il n'a que l'embarras du choix. Commençons par un titre sur trois colonnes, car l'heure est grave :

  

La France puisse dans ses stocks

 

Puissant ! Mais Paris-Normandie n'ignore pas qu'une légende, ça se construit sur des bases solides :

 

Quatre lignes de bus passe rue Lafayette


Si les coquilles passent à volonté, les perles restent le point fort de Paris-Normandie, jamais avare de bons plans pour une gestion hors pair :

 

Une photocopie en noir et blanc vaut 1 centime d'euros. Rue Jeanne-d'Arc à Rouen, le magasin Propost Services, fait payer sa copie 0,20 centime d'euro.

 

Cinq copies pour seulement un centime d'euro ? Pour un bon plan, c'est un bon plan... C'est du jamais vu, même dans les colonnes du quotidien normand ! La guerre des prix va faire des ravages ! On peut compter sur Paris-Normandie pour nous informer en temps réel du nombre de victimes...

Ce n'est pourtant pas là que Paris-Normandie tentait de faire rire le lecteur, mais dans sa rubrique gentiment intitulée Le lapsus du jour :

 

Rachida Dati voit des fellations dans l'inflation, Luc Chatel se voit en Premier ministre, il ne manquait plus que Brice Hortefeux dans le con-cours rigolo des lapsus. Dimanche, lors du Grand Jury sur RTL, alors que le ministre de l'Intérieur discourait sur les fichages, sa langue a gentillement fourché : "Il y a deux fichiers majeurs : le fichier des empreintes génitales, et le fichier des empreintes génétiques". Génital au lieu de génétique. Un lapsus de plus que le web se fait un plaisir de relayer.

 

Là, c'est terrible pour le canard normand, qui aurait été bien inspiré de s'abstenir de tout commentaire. Génital au lieu de génétique ?

Effet comique garanti : c'est signé Paris-Normandie, noir sur blanc, du Paris-Normandie dans le texte.

Du vrai Paris-Normandie, du grand Paris-Normandie !

Pas besoin, pourtant, d'être passé par une école de journalisme pour rétablir le discours ministériel et penser digital plutôt que génital... ou génétique ! 

Soyons tout de même solidaires, avec juste un doigt pour l'inimitable canard normand qui ne peut compter sur les siens, et remercions chaleureusement Paris-Normandie pour cette perle de plus...

 

 

Publié dans scientifique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article