Paris-Normandie fait école

Publié le par chasseurdeperles

Le Canard enchaîné s'inspire du canard normand ?

  

Dans son édition du 27 avril 2011, l'hebdomadaire satirique se penche sur le cas de Bernard Arnault, quatrième fortune mondiale, en épinglant quelques membres de l'élite internationale que cet éminent patron a su se payer convaincre de défendre ses intérêts. Des personnalités aussi connues que Bernadette Chirac, Hubert Védrine, Marc-Antoine Jamet, Nicolas Bazire, Christophe Girard... ou encore Renaud Dutreil :

 

Renaud Dutreuil. Lui, au moins, a dû renoncer au mélange des genres. Elu député RPR en 1993, cet énarque conseiller d'Etat devient secrétaire d'Etat et ministre sous Chirac. Premier président de l'UMP lors de sa création, il part à la conquête de Reims, la capitale du champagne, sur laquelle règne Arnault, dont il est depuis longtemps un affidé. Battu en 2008 par Adeline Hazan, la candidate PS, Dutreuil est obligé de mettre un terme à sa carrière politique et se fait embaucher, officiellement cette fois, par LVMH, dont il part diriger la filiale aux USA.

 

Dutreuil, vous avez dit Dutreuil ? On le connaissait jusqu'à présent sous d'autres identités : Renaud Dubreuil dans les colonnes de Paris-Normandie... et Renaud Dutreil pour tout le monde ou presque. Pan sur le bec !

 

En ce 30 avril 2011, le treuil à perles faisait une fois de plus la preuve de son efficacité dans les colonnes de Paris-Normandie où l'on pêche toujours du lourd :

 

Plus de 120 hommes, des chiens cynophiles et un hélicoptère ont exploré en vain une zone boisée de 25 kilomètres carrés et des plans d'eau.

 

Des chiens cynophiles, vraiment ?

Brillante évolution de Paris-Normandie, le canard qui savait déjà où trouver des équipes sinophiles dans la gendarmerie.

On n'attend plus que les hélicoptères hélicoptérophiles en renfort...

 

 

Publié dans perles

Commenter cet article